Auteur Sujet: Hacking  (Lu 4389 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne bodyguard

  • Expert
  • ****
  • Messages: 576
    • http://
Hacking
« Réponse #15 le: 01 mai 2003 à 17:00:23 »
A titre informatif car c'est une chose que je rencontre beaucoup dans ma profession, il faut savoir que bon nombres de "Hackeurs" lorsqu'ils arrivent à la "retraite" s'orientent vers la sécurité informatique pour de grandes entreprises ou de grands groupes industriels. Preuve s'il en est de leur grande connaissance de l'outil informatique et de leur envie de faire les choses biens! ;)  

Hors ligne Mr K.

  • Connaisseur
  • ***
  • Messages: 422
    • http://
Hacking
« Réponse #16 le: 02 mai 2003 à 22:44:42 »
Un petit lien pour enrichir la discussion et pour informer :
http://catb.org/~esr/faqs/hacker-howto.html

@+
Mr K.
« Modifié: 02 mai 2003 à 22:46:12 par Mr K. »
peux croire sans voir, peux voir sans croire !

Hors ligne cheminots

  • Connaisseur
  • ***
  • Messages: 429
    • http://www.cheminots.be
Hacking
« Réponse #17 le: 03 mai 2003 à 06:58:08 »
Si j'ai bien compris, on pourrait faire cette analogie :

Un hacker est comme un gentil cambrioleur qui ne fait rien de mal puisqu'il ne fait que visiter votre maison, et qui vous dit ensuite que votre système d'alarme est défaillant.

Curieux à lire, n'est-ce pas ?
www.cheminots.be
Le Portail des Cheminots et des amis du rail

Hors ligne microtom

  • Connaisseur
  • ***
  • Messages: 315
    • http://www.biophyse.net
Hacking
« Réponse #18 le: 03 mai 2003 à 15:05:06 »
Cheminot>
Ta logique est implacable, mais l'exemple ne me semble pas pertinent :
dans le lien donné plus haut il est écrit :
Citer
The hacker mind-set is not confined to this software-hacker culture. There are people who apply the hacker attitude to other things, like electronics or music — actually, you can find it at the highest levels of any science or art.
Le "etc" de Mr. K t'a surement induit en erreur.

Personnellement le terme de hacker je ne l'applique qu'au domaine ô combien atypique de l'informatique (comme dirait le mulot de Pc Expert), c'est à dire à un domaine qui échappe plus ou moins à la compréhension de tout un chacun de part sa complexité. Il est clair que l'article inclus science et art mais non pas dans la définition du hacker, mais plutôt dans la "hacker attitude", ce qui me conforte dans mon opinion...

Hors ligne Bouki

  • Habitué
  • **
  • Messages: 244
    • http://www.scripetudes.net
Hacking
« Réponse #19 le: 03 mai 2003 à 22:52:05 »
les définitions donnés par Rmioonline sont les plus exactes qu'on puisse donner.
Je vais tirer au clair certaines choses.

Un hacker est un bon programmeur en de nombreux langages en général.
Il cherche des failles de programmation exploitables (par exemple pour lancer un shell grâce à un buffer overflow d'apache) et dans la pluspart des cas diffusent la faille sur un site adaptée et en général le correctif avec en contactant le vendeur du logiciel ou webmaster du site.
Kevin Mitnik est un parfait exemple, il a tellement de fois pénétrer dans les archives du fbi, de la cia, de la nasa... qu'on ne les comptent plus mais il n'a jamais modifier les documents secrets défense, il leur a montré qu'ils étaient vulnérables et eux ne voulaient surtout pas l'admettrent, alors il s'est fait traqué sans relache jusqu'à qu'un ancien ami le traque aussi et le livre au fbi. Il est maintenant sorti de prison et exerce les mêmes pratiques faire de la sécuritée (sauf qu'il a le droit que d'enseigner pour l'instant).
A titre indicatif : les hackers ont inventés beaucoup de choses comme le mail...
Sans les hackers des failles grosses comme le nez au milieu de la figure seraient exploités par des crashers/lamerz.
Un bon exemple de hackers > www.thehackademy.net qui avait diffusé sur son journal une faille permettant de s'en mettre plein les poches qui était présente sur les sites de grosses banques francaises. Ils ont donc envoyés une lettre recommandée avec la faille et le correctif aux banques, ont attendus leurs réponses en affirmant que la faille avait été corrigé et ils ont diffuser la faille (maintenant inexploitable) et certaines banques les ont poursuivis les flics ont raflés tout l'école bref une grosse embrouille. Heureusement que des hackers étaient tombés dessus et personne d'autre, ils n'ont évidemment pas pris d'argent en utilisant la faille.
A vous de juger maintenant.
Bouki
oO .:: [ Mage développeur Bouki ] ::. Oo


Hors ligne Mr K.

  • Connaisseur
  • ***
  • Messages: 422
    • http://
Hacking
« Réponse #20 le: 03 mai 2003 à 23:03:27 »
Citer
Un bon exemple de hackers > www.thehackademy.net

Non, tout sauf ca ! quand meme.....Ce ne sont pas les meilleurs exemples que l'on puisse donner quand meme !
Allez citons en exemple : Richard Stallaman, Linus Torvald ou pourquoi pas Dr Mudge, Count zero, Andy Müller-Maguhn. Mais pas les rigolos de thehackademy qui sont alles frimer dans un defcon et qui avant meme l'epreuve de "capture the flag" se sont plantes  :rolleyes:

@+
Mr K.
P.S : pour ceux qui ne connaissent pas certaines personnes que j'ai cite plus haut, utilisez l'ami goolge  ;)  
peux croire sans voir, peux voir sans croire !